Les Hellebores et l’hiver !

Classé dans : Flore, Visites de jardins, Vivaces | 0

HELLEBORUS : Famille des Renonculacées – Ranunculaceae – par Ginette C.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grande famille de plantes herbacées ou ligneuses (clematis)
Feuilles alternes, opposées chez clematis, simples à pennées, ou palmées avec des lobes.
Fleurs : hermaphrodites, souvent grandes et remarquables, en général 5 sépales souvent pétaloïdes, 5 pétales ou plus parfois absents ou réduits à de petits nectaires (visibles lorsque la fleur fait ses graines, les sépales entourent nettement les graines)
Etamines nombreuses.
Fruits : akène ou follicule.
1750 espèces en 58 genres régions tempérées et boréales. Les plus connues : Hellebore, eranthis, Nigelle, Trolle, Aconit, Anémone, clematis, Adonis, ficaire, etc.
A l’état sauvage, sur sol calcaire on trouve Helleborus Foetidus, Helleborus Viriolis aux fleurs vertes.

Dans les jardins :

Helleborus corsicus ou argustifolius : originaire de Corse, semi-arbustif, Hauteur 60 à 80cm. Fleurs campanulées blanc verdâtre.

Helleborus Foetidus : fleurs verdâtres, bordées de rouge. Hauteur 60cm, en grappe. Sud Ouest de l’Europe, Suisse, Italie.

Helleborus odoratus : Fleurs vert jaunâtre, parfumées, se plait au sec en plein soleil.

Helleborus orientalis : Fleurs se  déclinant en diverses couleurs et s’hybrident très facilement. Poussent n’importe où, floraison longue de 4 mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Helleborus Niger : sol calcaire, fleur blanc pur, ssp. Macranthus, Nord Yougoslavie, Nord de l’Italie.

Helleborus x sternii : ressemble à corsicus (hybride de H. corsicus x H. lividus) ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

Cette renonculacée fait tout pour égayer les mois sombres dans les jardins.

Si les jardiniers de JPL sont conquis par cette plante, je leur ouvre avec plaisir mon jardin de Ker Avel en Plouisy.

Il existe une grande diversité de hauteur de 50 cm à 80 cm avec helleborus foetidus originaire du centre de l’Europe, Suisse, Italie, Allemagne : fleurs en grappe, petites légèrement vertes ourlées d’un liseré rouge, beau feuillage profondément palmé, sa floraison résiste très bien au gel, à la neige. Cette plante fait des colonies au pied des arbres, se ressème abondamment. Dans les hauteurs semblables vous avez helleborus argustifolius originaire de Corse et de Sardaigne, son feuillage est dentelé et piquant, à l’horizontale de la tige, sa floraison en grappe blanche légèrement verdâtre ; et sa cousine hybride de H. argustifolius et de H. lividus Helleborus x sternii. (argustifolius = argustus = effilé piquant et folius = feuille)

Les helleborus orientalis qui restent entre 30 et 50 cm avec leurs nombreux hybrides aux couleurs variées allant du pourpre presque noir au blanc en passant par toute une gamme de roses avec des fleurs simples ou doubles tachées (spotted) ou veinées (picotee). Les H. orientalis sont originaires de Turquie et de Bulgarie.

Ne pas oublier l’hellébore purpurascens au feuillage très palmé, caduc. Les fleurs violines et le feuillage apparaissent en mars avril (les limaces et escargots en sont friands).

J’ai abandonné, après plusieurs essais, l’helleborus Niger, originaire de l’ex-Yougoslavie, car elle nécessite un sol calcaire, que n’est pas celui de Ker Avel.

Ce qui nous séduit dans l’hellébore ce sont ses sépales colorés appelés tépales en forme de nectaire entourent les étamines et le pistil et tombent lorsque le carpelle se développe. Pour mettre en valeur la floraison on peut réduire ou couper le feuillage.

Au jardin de Ker avel vous pourrez voir Hellébore foeditus, argustifolius, purpurascens et des hybrides de Hellébore orientalis rouge foncé « Wilgenbroek », « Ballard », « Red hybrid » ; picotee « Wilgenbroek sélection » ; double « double flower blanche » ; jaune « Yellow lady »,  différents croisements spontanés et la toute dernière qui m’a été offerte en 2015 Sternii Siver Dollar, magnifique avec son feuillage bleuté.

 

 

 

 

 

 

Culture : sol humifère, ombre ou mi-ombre ; au pied d’arbres caducifoliés, sol bien drainé toujours humide.

Multiplication par semis, première floraison après 4 années de culture.

Je cultive à Ker Avel Helleborus corsicus, Helleborus x sternii, Helleborus purpurascens à feuilles caduques et fleurs très foncées rouge ou marron, floraison plus tardive avant les feuilles, feuilles semblables à l’aconit.

Hellebores orientalis : originaires de Turquie et de l’Est de la Bulgarie. Elles fleurissent début janvier jusqu’en mars.
Feuilles : persistantes, vert intense, coriaces, dentelées.
Fleurs : blanc pur ou rose allant jusqu’à une couleur rougeâtre soutenue.
Graines : se ressèment abondamment chez moi.
Spotted : Hybride blanc tacheté de points rouges.


J

 

 

 

 

Je les cultive en bordure de bois ou sous des noisetiers ou châtaigniers.
Culture des Hellebores orientalis : Hauteur 40cm, distance de plantation : 25 à 30cm, terre riche en humus, exposition mi-ombre, multiplication par semis (long) ou par division des touffes en septembre, floraison de décembre à mai, végétation vivace. Ginette C.

.

 

 

 

 

 

Merci à Ginette, Lucien, Nathalie et Serge pour leurs photos.

Notes du rédacteur :
Cette renonculacée (de la famille du bouton d’or) est une plante très toxique à propriétés tonicardiaques.
Noms communs : Hellébore, Ellébore, Herbe aux fous, Rose de Noël, Rose de Carême.

Foetidus veut dire odeur désagréable, mais il faut avoir le nez dessus pour sentir cette odeur « nauséabonde » !