Les coquelicots (Pont Mary au fil des jours)

Classé dans : Flore, La Feuille, Vivace | 0

« Le myosotis et puis la rose
Ce sont des fleurs qui disent quelqu’chose
Mais pour aimer les coquelicots
Et n’aimer qu’ça, faut être idiot… »
Raymond Asso

En ce mois d’avril, il est grand temps pour moi de semer de nouveaux coquelicots et pavots annuels.
Le coquelicot a disparu des champs et des bords de route, il trouve refuge dans nos jardins pour y apporter sa simplicité. Il est très difficile de dire pourquoi on les aime, mais de tout temps, le coquelicot a fait partie de l’imaginaire populaire (légende, fleur emblème de la révolution du 14 juillet avec la marguerite et le bleuet, jusqu’en 1919 il sera porté à la boutonnière lors des défilés du 1er mai en mémoire aux morts des barricades avant d’être remplacé par le muguet, fleur médicinale).
Dans le langage des fleurs, le coquelicot est la fleur du souvenir, de la consolation. Ces plantes sauvageonnes donnent un air champêtre au jardin qui évolue de saison en saison au fil de leurs semis naturels. Avant de les laisser « vagabonder », il faut faire les premiers semis. Ils se font en place, au hasard des massifs dans une terre grossièrement ameublie. Terminer par un ratissage rapide et un léger tassement. Pour mieux visualiser la répartition des graines qui sont très fines, on peut les mélanger avec du sable fin et clair. Il faut savoir que quelques fois, les graines ne germent pas l’année du semis mais quelques années plus tard. Plus le semis est précoce et plus la germination est bonne. Les plants peuvent être éclaircis pour avoir des plants plus florifères, laisser la valeur d’un pied de distance entre deux plantes. Les pavots annuels n’apprécient guère la transplantation.

Parmi les coquelicots et pavots annuels, voici mes préférés :

Les pavots d’Islande (Papaver nudicaule) : Ils apprécient les terres fraîches et une situation mi-ombragée. Ils ont de nombreuses teintes pastelles.

Les pavots de Californie (Eschscholzia california) Ils préfèrent les terres sableuses, bien drainées et les expositions ensoleillées. Ils fleurissent de mi-mai aux gelées. Même gamme de couleur que le pavot d’Islande.

Le pavot somnifère à fleur de pivoine (Papaver somniferum) : Grande taille (0.8 à 1.20m) Grosses fleurs doubles ressemblant aux pivoines de différentes couleurs  allant du blanc, rose, rouge au pourpre foncé. Leurs fruits sont intéressants pour les bouquets secs.

Le coquelicot « coccinelle » (Papaver commutatum ‘Ladybird’) : Corolles simples rouge foncé dont la base est marquée par une tache noire.

 

Claire

 

Croissance Coquelicot
Croissance Coquelicot